Paroles de Pinoc

Hey les amis,

Bon d’accord, je ne peux rien dire sur la soirée barbecue… mais je laisse mes oreilles traîner mine de rien.

Les anges n’arrêtent pas de parler de leur retour en France  et de leurs projets. En voilà un pour lequel j’ai envie de vous mettre dans la confidence. C’est juste entre nous , ne leur dites pas…

Ils veulent se reconvertir dans la décoration intérieure, l’ameublement  de jardin  en milieu  urbain. Ils pourraient même si cela sourit faire un partenariat avec Bib, Suez (en recyclage)  et Leroy Merlin. Hé oui, ils voient grand les anges…

Ah, aussi, ils disent que leurs amis, surtout les clermontois, vont adorer et qu’ils devraient sans hésiter s’associer. Je préfère vous prévenir, ils sont en grand délire… Poursuivre la lecture de « Paroles de Pinoc »

Flash LAOS

Salut les amis,

Je reprends la main un instant pour vous dire que les anges sont un peu perturbés (l’arrivée imminente des filles peut être ?). Du coup, ils ont publié l’article du Laos alors que celui-ci n’était pas terminé. J’ai bien essayé de leur signaler, mais pour tout vous dire, ils ne me sortent pas beaucoup du sac, alors !

Bon, enfin c’est réglé, vous pouvez lire l’article sur le Laos, c’est la bonne version à présent.

Ils doivent encore travailler sur Bali. Quand à moi je bosse sur le trajet Bali / Lima via Sydney. Vous devriez avoir encore de la lecture très prochainement.

Amitiés

Pinoc

PS : dans vos prochains commentaires, pouvez-vous plaider ma cause pour qu’ils me sortent plus souvent. Merci d’avance

Ils ne vous ont pas tout dit !

Hey salut les amis,

En plus de commenter leurs humeurs, les anges ailés m’ont passé la pommade pour que je sois leur secrétaire…

 P1060011.JPG

C’était la seule solution pour qu’ils me sortent un peu du sac. J’ai donc accepté, me voilà donc mascotte, secrétaire, bonne à tout faire…

Dernièrement, j’ai eu un petit accident, ce n’est pas le pied (de nez).

P1060013

Le même jour, François a voulu faire son malin en descendant (presque comme un jeune homme) la ballade des « one thousand steps ».

P1050618.JPG

Il a les mollets et les jambes en bois tout comme moi. Voyez plutôt sa tête quand il descend les escaliers !

P1050673

A ce propos (la descente), sachez qu’ils sont sobres comme des chameaux… ou presque. Même pendant le tournage de leur défi, leur fou rire n’était pas dû à l’alcool. Ils ont dû commander 2 verres de vin pour pouvoir filmer le défi avec des « ballons » et à 8 bucks le verre, ils n’en ont pris qu’un.

Malgré les coups de pompe…du van (toujours l’artillerie lourde en matière de vannes à deux balles, panpan !), ils ont tenu leur budget (80 % du prévisionnel).

Après quelques centaines de kilomètres, quand enfin ils trouvent un « commerce »…

il n’y a pas de quoi faire des folies !

Manger est pourtant une autre préoccupation des anges ailés, voire même LA préoccupation. Le van n’est pas le « palais » rêvé pour cuisiner en dehors d’un plat de riz ou de pâtes (au gaz)… ou encore une salade

mais ne croyez pas qu’ils ne vivent pas que d’amour et d’eau fraîche !

P1040259

Ah oui, j’ai oublié de vous dire, j’ai rencontré des potes…

Depuis une semaine, nous sommes en Australie. J’ai deux nouvelles amies, plutôt sympa, elles ont l’air de m’apprécier !

En tout cas, moi je kiffe !

Pinocchio, première en Nouvelle Zélande

Eh, bonjour les amis,

Je suis Pinocchio, vous savez celui qui a été adopté dans un restaurant en Sologne !

Les Anges Ailés ont fait bon voyage car même en classe éco, c’est toujours mieux que de voyager en soute. Oui, oui, vous avez bien compris, ils m’ont calé au fond d’une chaussure (Timberland d’accord, mais godasse quand même !), dans une poche latérale du sac à dos, en soute ! Le truc, c’est qu’ils m’ont laissé là pendant 2 jours. Je ne vous raconterai donc pas l’arrivée et la visite d’Auckland, j’étais dans le sac !

P1020857_opt

J’ai été déplié au moment où ils ont récupéré leur van. Ah, quelle affaire !

Passée la première nuit dans l’engin à 30km au nord de Auckland, ils décident de retourner chez le loueur, pas contents qu’ils étaient ! Le van n’avance pas (80 km/h, j’ai failli descendre pour pousser, il n’arrivait même pas à doubler un tracteur). Et puis, c’est pas très propre et ça, c’est un VRAI problème semble-t-il !!! Bref, après 1h de route, 1h de négociation, ils ont repris la route.

Et là, c’est plutôt bien, je commence à ne pas regretter de faire partie de l’aventure… Ils travaillent sur leur prochain article, vous devriez en profiter bientôt !!!

P1020824_opt

Pinocchio, le 11 novembre 2015, latitude -35.4010294, longitude 174.3397779

La chronique de Pinocchio

Hey les amis bonjour,

Comme moi, vous vous demandez ce que je viens faire ici. C’était en Sologne dans mon resto. J’étais en train de tailler la ficelle avec mes collègues lorsque le patron  est venu me décrocher. Il m’a dit « Toi tu as de la chance. Tu vas faire le tour du monde » et ensuite de dire à un couple « Mon restaurant s’appelle Pinocchio, alors voici votre mascotte pour votre voyage, envoyez moi des  photos prises aux quatre coins du monde… je les afficherai et ainsi mes clients pourront eux aussi voyager… »

Choqué,  il m’a appelé Mascotte,  la vérité si j’mens, mon nom c’est Pinocchio…

P1020490Bon c’est pas le tout mais maintenant que je fais partie du tour du monde des Anges Ailés, il faut que je prépare un peu le voyage car avec ces deux là on est pas arrivé… Ils ne semblent pas s’affoler, les sacs ne sont pas faits et je me demande bien dans lequel ils vont me caser !