Bolivie, belle et sauvage, de Sucre au désert d’Uyuni

Le périple continue plutôt tranquille entre Sucre et Tupiza. nous attendons avec impatience « le salar » de Uyuni.

carte 1 bolivie

SUCRE, ville blanche des Amériques

P1240601sucre komp
The Government Palace

Nous nous installons sur les hauteurs de Sucre, l’endroit est parfait pour observer la ville.

20160728_092713komp

Nous visitons la Recoleta, couvent et musée, au pas de course et en espagnol, autant dire que nous passons à côté de beaucoup de choses ! Mais nous ne loupons pas l’imposant cèdre millénaire, déclaré symbole national.

p1240583sucre-komp

Nous prenons ensuite nos quartiers dans la basse ville. Visite de l’Université, une jolie bâtisse coloniale aux murs blancs. Première université de prestige à Sucre, elle forme de nombreux médecins argentins, boliviens et brésiliens, une renommée continentale.

P1240602sucre komp

Haut lieu de l’histoire de la Bolivie, la Casa de la Libertad. C’est dans la chapelle de cet ancien monastère qu’a été signée la déclaration de l’indépendance le 6 août 1825. Une belle visite qui nous transporte dans l’histoire du pays et de Sucre.

P1240621sucre komp

P1240613sucre komp

p1240615komp

Petit tour au marché, endroit idéal pour les photos comme nous les aimons.

P1240623sucre komp

P1240632sucre komp

P1240640sucre komp

 

P1240642sucre komp

En Asie les scooters, ici les bus !

P1240648sucre komp

P1240662sucre komp

P1240734sucre komp

C’est sur les toits de San Felipe de Neri que nous découvrons pleinement la « ville blanche des amériques ».

P1240685sucre komp

Les moines de cet ancien monastère pouvaient venir sur les toits terrasses pour profiter de la vue, assis sur les bancs de pierre conçus à cet effet.

P1240689sucre komp

P1240700sucre komp

P1240716sucre komp

La cour intérieure typiquement coloniale est splendide.

P1240721sucre komp

Nous prenons plaisir à déambuler dans cette jolie ville. Nous traversons le parc Bolivar avec une réplique miniature de la Tour Eiffel, réalisée par Gustave. Décidément, il en a fait des choses et partout dans le monde ! Et puis, nous passons par le théâtre, il y a de la lumière, alors nous rentrons. Ca tombe bien, c’est le festival international de guitare. L’occasion de découvrir Alexis Mendez, un agréable moment, Léa a adoré !!!

Un dernier musée avant de quitter Sucre, celui du Trésor. Installé dans une jolie demeure coloniale, nous sommes accueillis par le directeur qui nous sert de guide. Nous partons à la découverte de la filière des pierres précieuses, de la mine à la bijouterie. Nous nous contenterons de cette belle présentation et nous ferons abstraction de la visite des mines de Potosi où nous ne passons qu’une journée.

POTOSI

Potosi, 4070 m, il fait froid. Chambre pas chauffée. C’est dimanche, le musée que nous voulions visiter ferme à 10h. Ah, trop tard, il est midi. Le couvent, c’est bon, on a eu notre dose. Alors nous partons balader dans les ruelles de la ville. Les bâtiments historiques de style colonial sont beaux, certaines façades sont joliment ouvragées.

p1240769komp

p1240766komp

p1240763komp

p1240752komp

Le voyage c’est aussi des rencontres, et Potosi nous offre l’occasion de faire connaissance avec Aurélie et Stéphanie, un bon moment à partager nos expériences, elles nous donnent des infos pour la visite d’Uyuni qu’elles viennent de visiter. Nous espérons bien les revoir en France. Et puis Kewin et Céline qui débutent leur tour du monde, première semaine. Nous sommes envieux.

Départ pour Tupiza. Le chauffeur de la compagnie ne s’est pas réveillé ce matin, alors avec l’espagnol que nous parlons maintenant parfaitement bien, nous trouvons une autre compagnie pour embarquer.

La route est magnifique. Nous quittons les hauts plateaux pour le sud de l’altiplano, on dirait le far-west, sur des pentes parsemées de cactus et des rochers aux couleurs multiples.

P1240820tupiza komp

P1240823tupiza komp

TUPIZA

Nous partons pour une journée triathlon, jeep, cheval, VTT. Merci Léa d’avoir été à l’initiative de cette belle balade. Dans un décor de western avec des canyons, des volcans, dans une vallée somptueuse.

P1240827tupiza komp
Canyon Duende

P1240834tupiza komp

P1240844tupiza komp

P1240851tupiza komp

P1240867tupiza komp

P1240903tupiza komp

La partie jeep est assez simple, des paysages à couper le souffle. Une pause déjeuner près d’un village isolé.

P1240906tupiza komp

Et le menu est plutôt sympathique.

P1240908tupiza komp

Les cowboys sont plutôt en bonne forme, ça crane même un peu !

P1240930tupiza komp

C’est parti pour 3h de randonnée…

P1240962tupiza komp

Au milieu du désert de l’altiplano, il y a aussi les rencontres improbables. Medhi, voyageur solitaire, normand, dieppois de surcroît !  Et au bout de 5 mn de discussion, nous découvrons qu’il connaît de la famille. Fabuleux quand même. Nous gardons contact, peut être ferez-vous sa connaissance à Londres ?!

P1240996tupiza komp

Plutôt heureuses les nanas !!

Trois heures sur la bête, c’est long… très très long ! Il y a bien des pauses, mais après, il faut remonter sur l’animal, et là, ça fait mal !

P1250027tupiza komp

Nos fessiers sont en souffrance sévère !

P1250035tupiza komp

Et c’est pas terminé, on a dit « triathlon », le plus dur reste à venir.

P1250078tupiza komp

P1250109tupiza komp

C’est la fin de journée, les couleurs changent et nous découvrons un paysage encore différent. On en oublierait presque nos douleurs, mais non !  Nous sommes à 3700 mètres et il nous faut redescendre avant la nuit… Une route de montagne avec lacets, le bitume en moins, …

P1250080tupiza komp

 

P1250084tupiza kompP1250085tupiza komp

P1250088tupiza komp

P1250091tupiza komp

P1250096tupiza komp

Allez, on rentre maintenant ! Une soirée bien sympa à Tupiza où nous retrouvons Pauline et Arthur, encore une belle rencontre. Un jeune couple parti depuis 6 mois faire du bénévolat en Amérique du sud. Ils sont charmants. Ils nous racontent, nous leur racontons, et nous apprécions ces instants partagés. Ils ne seront pas à Londres car leur voyage continue en Amérique du Sud.

P1250115tupiza komp

UYUNI, son désert, ses lagunes, ses canyons…

Le jour tant attendu arrive, départ pour le désert de sel. Nous embarquons à bord d’un 4×4 avec David comme pilote et Noémie comme cuisinière. Une belle équipe avec qui nous allons vivre des moments fantastiques.

IMG_4128uyuni komp

Nous traversons d’abord des paysages assez semblables à ceux de la veille et très vite nous arrivons dans des zones désertes.

P1250126uyuni komp

P1250138uyuni komp

P1250142uyuni komp

Nous traversons des villages aux maisons en terre.

P1250144uyuni komp

La sélection des photos de ces camélidés a été fastidieuse, dès qu’ils croisent notre route, et c’est fréquent, nous dégainons l’appareil.

P1250158uyuni komp

Notre route n’est autre que celle empruntée par le Dakar, la vitesse en moins.

IMG_4122uyuni komp

Nous passons la ville d’Uyuni qui n’est pas très belle. Encore quelques kilomètres et nous apercevons une grande bande blanche, nous approchons du désert, nous y sommes enfin !

P1250168uyuni komp

P1250177uyuni komp

Une petite dinette au milieu du désert

P1250189uyuni komp

P1250238uyuni komp

Une fois le déjeuner avalé, David nous éloigne des autres touristes. Nous nous retrouvons seuls au milieu de cette immense réserve de sel (1 210 600 km2 à 3 653 m d’altitude), la plus grande au monde. On a l’impression d’être seuls, pris entre le ciel bleu et le sol blanc.

p1250188komp

C’est un endroit exceptionnel. Sous la surface des gisements de lithium, une richesse pour la Bolivie.

P1250278uyuni komp

Et c’est parti pour une série de photos un peu drôles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

P1250281uyuni komp

Visite de l’isla Incahuasi, colline au milieu du désert où poussent doucement mais sûrement des centaines de cactus. Le site est spectaculaire.

IMG_4144uyuni komp

P1250199uyuni komp

P1250230uyuni komp

Notre première nuit se fera dans un hôtel de sel dans le village de Atullcha au sud du salar. Tout est taillé dans le sel, les lits, les tables, les sièges, les murs.

IMG_4179uyuni komp

IMG_4181uyuni komp

C’est sous un ciel étoilé comme nous le voyons rarement que nous nous endormons blottis dans nos duvets, pas chaud du tout dans la casa de sel !

P1250335uyuni komp

Très tôt nous reprenons la route, nous traversons un autre désert mais bien plus petit, nous passons par des lagunas, des canyons, les paysages sont grandioses.

P1250342uyuni komp

P1250350uyuni komp

Les flamants roses

P1250377uyuni komp

P1250385uyuni komp

P1250400uyuni komp

Etrange bestiole ! De loin c’est mignon…

P1250465uyuni komp

de près, c’est très moche !

P1250425uyuni komp

P1250442uyuni komp

P1250470uyuni komp

P1250475uyuni komp

Euh, on ne va pas traîner trop longtemps dans le coin ! (photo prise par Léa)

P1250475 (2)uyuni komp

P1250496uyuni komp

P1250497uyuni komp

P1250500uyuni komp

P1250510uyuni komp

P1250512uyuni komp

P1250513uyuni komp

P1250516uyuni komp

P1250519uyuni komp

P1250530uyuni komp

P1250534uyuni komp

P1250556uyuni komp

P1250557uyuni komp

P1250567uyuni komp

P1250571uyuni komp

P1250579uyuni komp

P1250586uyuni komp

P1250595uyuni komp

P1250623uyuni komp

Les eaux des lagunes sont de couleurs différentes selon les algues, les planctons, les minéraux qu’elles recèlent. Alors on passe du bleu au vert, au rouge au noir ou au blanc. Sous le ciel bleu les paysages et les couleurs se succèdent.

P1250626uyuni komp

P1250634uyuni komp

P1250639uyuni komp
P1250642uyuni komp

P1250643uyuni komp

P1250687uyuni komp

P1250662uyuni komp

P1250668uyuni komp

P1250680uyuni komp

P1250685uyuni komp

Nous sommes attentifs où nous mettons les pieds, en dessous ça bouillonne !

P1250689uyuni komp

P1250691uyuni komp

Pas frileuses !

P1250755uyuni komp

Une dernière nuit en altitude, nous ne quittons pas nos vêtements.

P1250757uyuni komp

P1250761uyuni komp

Ce sont des paysages à tomber à la renverse que nous traversons pendant 3 jours.

P1250775uyuni komp

P1250778uyuni komp

P1250780uyuni komp

P1250792uyuni komp

P1250794uyuni komp

Au sud ouest de la laguna verde, le volcan Licancabur (5 960 m).

P1250796uyuni komp

Et puis, c’est fini. Nous optons pour le passage de la frontière chilienne plutôt qu’une troisième nuit dans une chambre glaciale.

Dame nature nous a offert ce qu’elle a de plus beau, ces paysages resteront dans nos mémoires, que de beaux souvenirs !

P1250817uyuni komp

Pinoc aurait pu écrire sur le passage de la frontière, moment drôle où comment 4 touristes plantés au milieu de désert attendent qu’un bon samaritain les transporte gratos jusqu’au prochain village ! Bon, on vous racontera, il faut bien que nous gardions des anecdotes sinon on aura rien à vous dire au retour !

Bises à tous

11 réponses sur « Bolivie, belle et sauvage, de Sucre au désert d’Uyuni »

  1. Anonyme

    Les photos sont splendides , vous aurez fait un tour du monde à couper le souffle et en partager une partie avec les filles doit être un pur bonheur .
    Bisous à tous les 4
    Brigitte et Philippe

    J’aime

  2. catherine didier

    Ce n’est déjà pas facile de laisser un commentaire original après ce reportage extraordinaire mais quand en plus on passe en 3 ème position….
    Vous êtes reporters… sportifs…et vous vous faites de nouveaux amis alors là chapeau bas..
    mille bisous on vous aime

    J’aime

  3. puccinelli

    Quel beau périple ! J’adore ! La petite a adoré la photo avec les cactus à lunettes ! Perso ma préférence va au désert de sel !!!! Seul au monde ! Impatiente de vous retrouver ! C’est égoïste mais vous nous manquer ! Bisous

    J’aime

  4. Anonyme

    Re-boujour,
    Je viens de visiter 2 pays en1/4 d’heure, je n’ai jamais fait aussi vite et si peu cher (sourire).
    Toujours aussi beaux ces paysages et votre bonne humeur toujours présente avec vos blagues.
    Bisous
    Cath d’Orléans
    PS : je vais me coucher, il se fait tard

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s