Bali et Gili Air…de rien

Cinq heures de vol et nous arrivons à Bali. Nous partons rapidement sur Gili Air, une des trois îles de Gili, la plus proche de Lombok.

carte 1

CARTE 2

Sur les conseils de Claire et Ben, nous filons au nord-ouest de l’île, plus calme. Là, nous nous trouvons un petit coin très sympathique à deux pas de la plage. Nous devrions être bien ici !

Au programme des jours à venir, plouf, farniente, lecture, apéro au soleil couchant…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors, dans ces conditions, nous jouons les prolongations. Nous nous décidons pour une sortie plongée. Un moment fabuleux que nous aurions aimé partager. C’est un voyage extraordinaire, trop court, dans l’océan. Autour de nous des poissons de toutes les tailles, de toutes les couleurs, des coraux splendides. Nous essayons de ne rien abîmer avec nos palmes. Et arrivent les tortues… oh là là… fantastique ! Nous ne désespérons pas de recevoir les images prises par le couple qui était avec nous.

20160604_140714komp

20160601_175731komp

20160531_174553komp

P1190843komp

20160604_121250komp

Voilà, les bonnes choses ayant toujours une fin, nous prenons le chemin du retour…  direction Ubud.

C’est dans cette jolie ville que nous finirons notre séjour en Indonésie. Une guesthouse dans un écrin de verdure, avec des bassins de poissons multicolores, encore un bel endroit.

P1190897komp

Nous déambulons dans les rues animées de la ville, étonnés de découvrir autant de jolies boutiques. C’est un endroit pour les touristes, partout des bars, des restaurants, des spa… mais l’endroit est agréable.

Les temples sont partout et on sent bien que la religion prend une place importante dans la vie quotidienne des balinais.

P1190912komp

P1190889komp

P1190886komp

P1190884komp

P1190882komp

P1190881komp

P1190880komp

P1190876komp

Tous les jours des offrandes sont déposées devant le temples, les entrées des maisons. Les trottoirs sont remplis de ces petits paniers de fleurs, de riz, d’encens.

P1200034komp

Ubud c’est aussi les rizières autour et dans la ville. Ces cultures en terrasse sont magnifiques. Pas besoin d’aller très loin pour les apercevoir.

P1190932komp

P1190959 (2)komp

P1190973komp

Nous partons balader sur la crête de Campuan. Nous sommes admiratifs du travail que réalisent les hommes pour cultiver ces terres, avec du matériel d’un autre temps.

P1200004komp

P1200374komp

P1200378komp

P1200380komp

A quelques kilomètres, les rizières de Jati Luwih, classées par l’Unesco.

P1200203komp

La visite de Holy Monkey Forest

P1200089komp

P1200117komp

Les cérémonies se succèdent, les fidèles sont habillés de façon traditionnelle, les femmes portent des paniers remplis d’offrandes.

P1200095 (2)komp

Tout cela sous l’œil des macaques…

assez mal élevés  !

Un petit passage dans une plantation de café à Perean, l’occasion de découvrir le café Luwak du nom de l’animal qui consomme les fruits du caféier.

L’opération consiste à récupérer dans les excréments de la civette les grains de café pour les torréfier. Le café est censé être d’une qualité supérieure. Il fallait donc goûter…

Le résultat est sans appel, seul le prix est supérieur, 50 000 R la tasse !

P1200182komp
Dégustation de thés, cafés et chocolat

Image emblématique de Bali, le temple hidou-bouddhique « Pura Ulun Danu Bratan », dédié à la déesse des eaux.  Il flotte là au milieu du lac avec son méru à 11 toits de chaume. On devine les montagnes en arrière fond, les nuages sont quant à eux bien visibles. L’endroit est fabuleux.

P1200230 (2)komp

Autre endroit impressionnant, ce temple construit sur un îlot, Pura Tanah Lot.

P1200272komp

A proximité, un autre temple, Batu Balong, dont le rocher qui le soutient est percé.

P1200252komp

Nous n’étions pas certains d’apprécier les spectacles de danses et de musique balinais. Sur les conseils d’un voyageur bien sympathique croisé au coin de la rue, nous prenons place à la terrasse d’un établissement pour prendre un verre. Juste en face débute un spectacle. Entre les feuillages nous profitons de l’animation…

… et nous confirmons que c’est sympa de loin et le temps d’un verre !

Nous aimons d’autres choses à Bali, ses fleurs, ses paysages, ses temple… et ses habitants

P1200100komp

P1200397komp

P1200137komp

P1200090komp

Nous avons du mal à quitter cet endroit. Le séjour touche à sa fin, alors il faut en profiter jusqu’au bout. A 7h, nous partons pour une randonnée de 6 km dans la luxuriante vallée tropicale de Sungai Ayung.

P1200319komp

P1200323kompP1200330kompP1200341komp

Nous avançons d’un bon pas et nous nous étonnons rapidement des kilomètres parcourus en un temps assez court. On se dit que nous allons rentrer tôt pour le petit déjeuner. La végétation est très belle. Au loin nous apercevons un paysan qui nous a lui aussi remarqués, et pour cause ! Nous allons devoir traverser son champ et il a pris soin d’y installer « un péage ». Après négociation, nous passons le portillon.

P1200320komp

La balade devient difficile, nous diminuons l’allure. Les 6 km annoncés dans notre guide sont dépassés depuis bien longtemps.

Les douleurs se font sentir. Nous arrivons bientôt à Ubud et traversons les somptueux hôtels en surplomb de cette belle vallée.

Il est 11h30, nous venons de faire 17 km.

Une bonne douche, un massage, et nous prenons la direction de l’aéroport. Nous quittons ce magnifique continent qui nous a offert de merveilleux moments.

8 réponses sur « Bali et Gili Air…de rien »

  1. Anonyme

    Coucou les amis,

    On vous suit d’un peu plus loin c’est vrai …. Depuis deux mois notre maman nous créent du souci hélas. Mais à chaque fois, que l’on vous lit, on prend un vrai bol d’air. On a toujours l’impression d’y être !
    Merci à vous deux pour ce beau voyage ! Bonnes retrouvailles avec vos deux filles !
    bises
    les périls en maillots de bains

    J’aime

  2. catherine didier

    Que c’est beau mais vos cadeaux de la vie arrivent «  » »vos deux grande filles » » »
    Profitez bien d’être ensemble avec ce dépaysement
    Mille bisous on vous aime très fort

    J’aime

  3. Anonyme

    Je ne sais pas l’experience du café mais en tous cas cela ne m’inspire pas trop avec un peu d’imagination je refuse catégoriquement le café.
    Bon séjour à Sydney cette fois ci

    J’aime

  4. Famille Lecourt

    Toutes ces photos et commentaires nous laissent sans voix. C’est avec ravissement que nous vous suivons pas à pas et grâce à vous, nous découvrons des pays magnifiques et rêvons d’y aller à notre tour. Nous pensons bien à vous. Profitez bien des retrouvailles en famille. N’oubliez pas Pinocchio ! Il me semble un peu abandonné… Grosses bises. Patricia et P A F.

    J’aime

  5. lilou

    Quel dépaysement de vous suivre. Quels talents d’écriture et de prises de vues. Nous sommes heureux de vous savoir en bonne santé et …heureux. Toute la Renaissance vous suit et vous embrasse

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s